15 mai Fête de la Pentecôte

La Fête de la Pentecôte

La Trinité

 

Evangile

Evangile de saint Jean 7.37-52; 8.12

Le dernier jour, le grand jour de la fête, Jésus se leva pour dire à haute voix: " Si quelqu'un a soif, qu'il vienne à moi et qu'il boive ! Celui qui croit en moi, selon le mot de l'Ecriture, des fleuves d'eau vive couleront de son sein". Il parlait de l'Esprit que devaient recevoir ceux qui croiront en lui. Car l'Esprit saint n'était pas encore donné, parce que Jésus n'avait pas été glorifié.

Des gens de la foule, ayant entendu ces paroles disaient ; "C'est vraiment lui, le prophète ! " D'autres disaient " C'est le Christ!" Et d'autres encore : "Le Christ viendrait-il de Galilée?  L'Ecriture ne dit-elle pas que c'est de la race de David et du village de Bethléem que le Christ doit venir?" La foule fut donc divisée à cause de lui. Certains voulaient l'arrêter, mais personne ne porta la main sur lui.

Les gardes revinrent trouver les gands prêtres et les Pharisiens, qui leur dirent ; Pourquoi ne l'avez-vous pas amené? " Les gardes répondirent ;"Personne n'a parlé comme lui ! " Les Pharisiens répliquèrent ; "Vous vous êtes donc laissé prendre, vous aussi? Est-il un seul des notables ou des Pharsiens qui ait cru en lui? Maudite soit cette populace qui ignore la Loi '"

L'un d'entrer eux, Nicodème, celui qui était allé de nuit trouver Jésus déclara : " Notre Loi condamne-t-elle un homme sans l'avoir entendu et sans qu'on sache ce qu'il a fait? " Ils lui répondirent ;" Serais-tu Galiléen toi aussi? Examine et tu verras que la Galilée ne suscite point de prophète !"

Jésus leur parla de nouveau et leur dit : " Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie."


Acte des Apôtres

2.1-11

Lorsqu'arriva le jour de la Pentecôte, les Apôtres se trouvaient tous ensemble dans un même lieu. Soudain retentit depuis le ciel un bruit pareil à un souffle violent, qui remplit toute la maion où ils étaient assis. Ils virent apparaître une sorte de feu, qui se partageait en langues, pour se poser sur chacun d'eux. Alors, il furent tous remplis de l'Esprit saint et se mirent à parler en d'autres langues chacun s'exprimant selon le don de l'Esprit.

Or, il y avait séjournant à Jérusalem, des Juifs fervents, issus de toutes les nations qui sont sous le ciel. Au bruit qui se produisit, ils se rassemblèrent en foule, et chacun eut la satisfaction de les entendre parler sa propre langue. Déconcertés, émerveillés, ils se disaient tous les uns aux autres ; " Ces hommes qui parlent ne sont-ils pas tous des Galiléens? Comment se fait-il que chacun de nous les entende dans sa langue maternelle? Nous qui sommes Parthes, Mèdes ou Elamites, qui habitons la Mésopotamie, la Judée ou la Cappadoce, le Pont, l'Asie, la Phrygie, la Pamphylie ou l'Egypte, Libyens de Cyrénaïque, Romains résidant ici, Juifs de aissance ou prosélytes, Crétois ou Arabes, tous , nous les entendons en notre propre langue proclamer les merveilles de Dieu ! "


  

Tropaire

Béni sois-tu,

ô Christ notre Dieu,

toi qui fis descendre sur les Apôtres le Saint Esprit;

Transformant par ta sagesse de simples pêcheurs

en pêcheurs d'hommes

dont les filets prendront le monde entier.

Seigneur, ami des hommes, gloire à toi !

 

Kondakion

Ayant confondu les langues de l'univers,

le Seigneur du haut des cieux dispersa les nations;

mais en partageant les langues de feu,

il invite tous les hommes à l'unité,

et tous ensemble nous glorifions le très-saint Esprit.

 

 

 

Сошествие Св Духа.jpg

 

Descente du saint Esprit



07/06/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres