Evangile du 6 septembre 2015 2 15e dimanche après la Pentecôte

15e dimanche après la Pentecôte

Evangile

 

Matthieu 22.35-46

En ce temps-là, un Légiste   demanda à Jésus pour lui tendre un piège:

" Maître, quel est le grand commandement de la Loi ?"

Jésus lui déclara :

Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme et de toute ta pensée.

C'est là le grand, le premier commandement. Un  second est aussi important:

Tu aimeras ton prochain comme toi-même.

De ces deux commandements dépendent toute la Loi et les prophètes."

Comme les pharisiens se trouvaient réunis, Jésus leur posa cette question :

" Quelle est votre opinion au sujet du Messie? De qui est-il fils ? "

Ils lui répondent :

"De David"

Jésus leur dit;

"Comment donc David, inspiré par l'Esprit, l'appelle-t-il Seigneur en disant :

Le Seigneur a dit à mon Seigneur
Siège à ma droite
jusqu'à ce que j'aie mis tes ennemis sous tes pieds ?

Si donc David l'appelle Seigneur, comment est-il son fils?"

Personne ne fut capable de lui répondre un mot. Et, depuis ce jour-là nul n'osa plus l'interroger.

 


 

Apôtre

2 Cor 4.6-15

Frères, le Dieu dont la parole a fait jaillir des ténèbres la clarté,  lui-même a fait briller sa lumière en nos cœurs pour nous faire connaître sa gloire divine, celle qui apparaît   sur la face du Christ. Mais ce trésor , nous le portons en des vases d'argile, pour qu'il soit bien clair que cette puissance exceptionnelle vient de Dieu, et non pas de nous. A tout moment nous sommes opprimés, mais non pas écrasés; nous sommes préoccupés, mais non désemparés; nous sommes persécutés mais non pas abandonnés: nous sommes renversés mais non pas abattus. Nous subissons dans notre corps, en tout temps et en tout lieu, la mort du Seigneur, afin qu'en notre corps se manifeste aussi la vie de Jésus. Nous sommes vivants, mais à cause de lui constamment exposés à la mort, pour que sa vie, soit, elle aussi manifestée dans notre existence de mortels. Ainsi, la mort agit en nous, pour qu'en vous agisse la vie. L'Ecriture dit : "J'ai cru, c'est pourquoi j'ai parlé." Et nous, les apôtres, animés de cette même foi, nous croyons, nous aussi, et c'est pourquoi nous parlons. sachant que celui qui a ressuscité le Seigneur Jésus nous ressuscitera, nous aussi, avec Jésus, et nous placera près de lui avec vous.

Car tout cela se fait à cause de vous, afin que si, la grâce atteint un plus grand nombre, se multiplient également les actions de grâce, à la gloire de Dieu.

 

bible.jpg
    

 



31/08/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres