Evangile du 21 juillet 2013

9e semaine après la Pentecôte

En ce temps-là Jésus obligea les disciples à remonter dans la barque et à le devancer de l'autre côté, pendant qu'il renverrait les foules. Et quand il les eut renvoyées, il gravit la mon tagne, à l'écart, pour prier. Le soir venu, il était là, seul. La barque, elle, se trouvait déjà au milieu de la mer, harcelée par les vagues, car le vent était contraire. A la quatrième veille de la nuit, il alla vers eux en marchant sur la mer. Quand ils le virent qui marchait sur la mer, les disciples furent troublés:

"C'est un fantôme"

disaient-ils, et, pris de peur, ils se mirent à crier. Mais aussitôt Jésus leur adressa ces mots;

"Rassurerz-vous, c'est moi, n'ayez pas peur."

Sur quoi, Pierre lui répondit:

"Seigneur, si c'est bien toi, donne-moi l'ordre de venir vers toi sur les eaux."

"Viens" dit Jésus.

Et Pierre, descendant de la barque, se mit à marcher sur les eaux, en venant vers Jésus. Mais, voyant la violence du vent, il prit peur et, commençant à couler, il s'écria:

"Seigneur sauve-moi ! "

Aussitôt Jésus tendit la main et le saisit en lui disant;

"Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté?"

Et quand ils furent monté dans la barque, le vent tomba. Ceux qui étaient dans la barque se prosternèrent devant lui, en disant:

"Vraiment tu es Fils de Dieu !"

Ayant achevé la traversée: ils touchèrent terre à Gennésareth.


 

 



20/07/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres