Homélie du deuxième dimanche après la Pentecôte

 

2e dimanche après la Pentecôte

 

Quel est le retentissement de la première proclamation de Jésus en Galilée? L'évangéliste mentionne que, dès le début de son ministère au bord du lac Jésus s'adjoint par deux fois deux frères, l'expression est soulignée par l'évangéliste ainsi que leurs réaction "laissant tout ils le suivirent". Simon et André comme Jacques et Jean ne sont pas encore appelés disciples. A ces hommes Jésus demande seulement de le suivre comme Elie l'avait fait pour Elisée. On peut cependant y lire déjà une relation de maître à disciple, analogue à celle des rabbins à leurs élèves. Mais en ajoutant qu'il en fera des "pêcheurs d'hommes"; Jésus les associe d'emblée à sa mission, sans que l'on puisse déterminer de quelle manière. Le discours d'envoi en mission au chapitre 10 et la parabole du filet jeté à la mer comme aussi le geste de Jésus sauvant Pierre en train de sombrer achèveront de donner consistance à cette parole encore voilée. En appelant ses premiers collaborateurs et en les arrachant à leur milieu familial et professionnel, il leur signifie la portée symbolique de leur ministère dans le prolongement du sien et en même temps la transfiguration de leur situation humaine. Matthieu se plait à souligner à la fois la continuité et la rupture dans l'appel à suivre Jésus.

Ils le suivent dans les deux grands aspects du ministère de Jésus. Le premier il enseigne et proclame la bonne nouvelle du Royaume et le second il guérit. Il ne les gade pas cloîtrés à la manière des rabbins, dans une école, il ne les retire pas au désert comme les esséniens. Il parcourt la Galilée car son message doit atteindre tout le peuple et se répandre à travers tout le pays. Ainsi en va-t-il de tous ceux qui entendent cette parole.



29/05/2013
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres