La croix des croix de Mgr Pie Neveu

Chapitre 3 Les catholiques à Solovki
§ 4 du livre d'Antoine Wenger Les catholiques en Russie d'après les archives du KGB

La Croix des Croix de Mgr Pie Neveu

Le procès de 1931, 1933-1934, Ont littéralement décimé le groupe du père Soloviev, celui des tertiaires régulières de saint Dominique, enfin celui de groupes catholique et orthodoxe gravitant autour de Mgr Neveu. La condamnation de tant de fidèles catholiques à de lourdes peines de prison et de camp, le plus souvent à cause de leurs relations  avec lui, était pour Neveu la croix des croix. Il se demandait parfois s'il n'était pas l'éteignoir des catholiques en Russie.

En 1934, il avait pu venir en France et avait eu deux longues audiences de Pie XI.  Au cours de la deuxième audience du 28 juin, l'évêque exposa au pape  son cas de conscience : "   Saint Père, veuillez me donner une directive.  Parfois, je me demande avec anxiété si je ne devrais pas, en toute prudence évidemment, m'efforcer de tendre la main aux hommes du gouvernement soviétique afin d'obtenir un adoucissement  aux mesures persécutrices. "

" On ne peut pas se fier à ces gens-là, répondit Pie XI. Attendez qu'ils fassent preuve de bonne volonté sincère, et que Dieu vous garde jusque là !  Puis le pape ajouta : " Ce soir, vous viendrez prier avec moi à Saint-Pierre ; ce sera pour vous un souvenir impressionnant : je vous dirai au revoir et en attendant "benedicat, te, benedicat vos omnipotens Deus!"

Le soir, après avoir prié sur la tombe de saint pierre, Pie XCI dit à Neveu : Vous ne voyez pas des choses comme cela à Moscou."

"Bien sûr que non,, je ne vois que l'abomination de la désolation.

Texte suivant Chapitre 4 La passion de l'archevêque Barthélémy


26/10/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres