La divine liturgie de Saint Jean Chrysostome II Les antiennes d'introduction.

La divine Liturgie de saint Jean Chrysostome

II Les antiennes d'introduction.

1.1. Dialogue du prêtre et du diacre

 

Le diacre encense l'autel sur les quatre côtés en disant à voix basse devant l'autel : Au tombeau avec ton corps, à droite :  avec ton âme, comme Dieu, derrière l'autel: Au Paradis avec le bon larron, à gauche tu Siégeais sur le trône avec le Père et l'Esprit, Christ partout présent et remplissant l'univers. Puis récitant le psaume 50, il encense le sanctuaire et toute l'église. Rentré au sanctuaire, il encense encore une fois l'autel ou l'icône de la Majesté, au fond de l'abside, ainsi que les autres icônes du sanctuaire, puis le Prêtre et les autres officiants.

Les prêtres  s'inclinent par trois fois, puis disent à mi-voix : "Roi Céleste consolateur Esprit de Vérité.."ou le tropaire pascal puis 2 fois : Gloire à Dieu au plus haut des cieux et : Seigneur, ouvre mes lèvres, et notre bouche annoncera ta louange. 

  

Béni soit le règne du Père et du Fils et du Saint Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles.

 

Choeur : Amen et répond Kyrie eleison aux demandes du diacre

 

1. Première ikténie dite fervente

 

Le prêtre : En paix prions le Seigneur.

Pour la paix qui vient d'en haut et pour le salut de nos âmes, prions le Seigneur.

Pour la paix du monde entier, la prospérité de saintes Eglises de Dieu et pour l'union de tous, prions le Seigneur.

Pour ce saint temple, et pour pour ceux qui y pénètrent, avec foi, respect et crainte de Dieu, prions le Seigneur.

Pour notre archevêque (pape, Patriarche) évêque, pour l'ordre vénérable des prêtres, pour les diacres qui servent dans le Christ, pour tout le clergé et le peuple, prions le Seigneur. 

Pour notre Parie et pour ceux qui la gouvernent (le roi) prions le Seigneur. 

Pour tous les chrétiens fidèles et orthodoxes, prions le Seigneur.

Pour notre cité, pour toute ville et contrée, et pour les fidèles qui y demeurent prions le Seigneur.

Pour qu'il nous accorde un temps favorable, l'abondance des fruits de la terre et des jours de paix, prions le Seigneur.

Pour les voyageurs, les navigateurs, les malades, les opprimés, les captifs et pour le salut de tous, prions le Seigneur.

Pour être délivrés de tout mal, de tout danger, de tout inquiétude, prions le Seigneur.

Protège-nous, sauve-nous, aie pitié de nous et garde-nous ô Dieu par ta grâce.

Faisant mémoire de notre Dame, la très-sainte, très pure, toute-bénie et glorieuse mère de Dieu et toujours Vierge Marie, ainsi que de tous les saints, offrons-nous nous-mêmes, les uns les autres et toute notre vie au Christ notre Dieu. 

 

Le choeur répond amen.

 

Prière secrète du prêtre

Seigneur notre Dieu, dont on ne peut saisir la gloire ni ne figurer la puissance,toi dont la miséricorde est infinie et ineffable l'amour pour les hommes, toi donc, Seigneur, en la tendresse de ton coeur, penche ton regard sur nous et sur ce saint temple, pour nous combler ainsi que tous ceux qui prient avec nous, de ton amour compatissant;
Car à toi revient toute gloire, honneur et toute adoration, Père, Fils et Saint-Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles.

 

2.Les antiennes. 

 

Les jours ordinaires, on chante comme première antiennePar les prières de la Mère de Dieu, Sauveur, sauve-nous, avec ces versets du psaume 91 : 1. Il est bon de rendre grâce au Seigneur, de chanter pour ton nom, Dieu très haut.  2. De publier au matin ton amour, la fidélité au long des nuits. 2. Gloire au Père... Et maintenant... et le refrain

 Le diacre dit la petite litanie.

 

Encore et sans cesse, en paix, prions le Seigneur.

Protège-nous, sauve-nous, aie pitié de nous et garde-nous, ô Dieu par ta grâce. 

Faisant mémoire de notre Dame, la très-sainte, très-pure, toute bénie et glorieuse Mère de Dieu, et toujours Vierge Marie, ainsi que de tous les saints, offrons-nous nous-mêmes, les uns les autres et toute notre vie au Christ notre Dieu .

 

Aux deux premières demandes le choeur répond Kyrie eleison, à la troisième A toi Seigneur. Le prêtre dit la prière secrète de la deuxième antienne

 

Seigneur notre Dieu, sauve ton peuple et bénis ton héritage, garde l'ensemble de ton Eglise; sanctifie ceux qui aiment la beauté de ta maison; glorifie-les en retour, par ta divine puissance, et ne nous abandonne pas, nous qui espérons en toi.

Car à ta majesté appartiennent le règne, la puissance et la gloire, Père, Fils et Esprit-Saint, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen.

 

Les jours ordinaires, on chante comme deuxième antiennePar les prières de tous les saints, Sauveur, Sauve-nous avec ces versets du psaume 92

 

1 Le Seigneur règne, vêtu de majesté, le Seigneur règne vêtu de puissance.

2. Tu fixas l'univers inébranlable, ton trône est stable depuis toujours.

3. A ta demeure convient la sainteté, Seigneur, pour la suite des jours, 

4. Gloire au Père et le refrain

5. Et maintenant et l'hymne Fils unique et verbe de Dieu qui es immortel...

 Puis 

Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen.

Fils unique et verbe de Dieu* qui es immortel * et qui pour notre salut * as voulu t'incarner * de la sainte Mère de Dieu* et toujours Vierge Marie * Qui sans changer t'es fait homme, * as été crucifié, Christ Dieu, et par ta mort as triomphé de la mort * l'un de la sainte Trinité, * glorifié avec le Père et le Saint Esprit, Sauve-nous. 

 

Deuxième petite ikténie

 

Encore et sans cesse, en paix prions le Seigneur.

Protège-nous, sauve-nous, aie pitié de nous et garde-nous ô Dieu par ta grâce.

Faisant mémoire de notre Dame, la très sainte, très pure, toute-bénie et glorieuse Mère de Dieu et toujours Vierge Marie ainsi que de tous les Saints, offrons-nous nous-mêmes, les uns les autres et toute notre vie au Christ notre Dieu.

 

Prière secrète du prêtre

Toi qui nous as fait la grâce d'unir nos voix pour t'adresser en commun ces prières et qui as promis d'exaucer les prières de deux ou trois réunis en ton nom, accomplis encore maintenant les requêtes de tes serviteurs pour notre bien, nous accordant en ce monde la connaissance de la vérité et, dans le siècle à venir, la vie éternelle.

 

Car tu es un Dieu de bonté, plein d'amour pour les hommes, et nous te rendons gloire, Père, Fils et saint Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles.  

 

Troisième antienne.

 

Sauve-nous, ô Fils de Dieu, admirable dans les saints. Nous te chantons. Alleluia.

Avec ces versets : 

1. Venez crions de joie pour le Seigneur, acclamons Dieu notre Sauveur. 

2. Allons devant lui en action de grâce, avec des psaumes acclamons-le.

3. Gloire au Père... Maintenant... et le refrain... 

 Sauve-nous, ô Fils de Dieu, admirable dans les saints. Nous te chantons : Alleluia. 

 

  

Petite entrée.

Au début de la troisième antienne, le diacre rentre au sanctuaire. Le prêtre lui remet l'évangéliaire. Le diacre ayant dit à voix basse "Prions le Seigneur" le prêtre fait le tour de l'autel en disant la prière secrète du prêtre :

 

Maître et Seigneur notre Dieu, qui as établi dans les cieux une multitude d'anges et d'Archanges pour le service de ta gloire, fais que notre entrée soit également celles des saints Anges qui servent avec nous et avec nous glorifient ta bonté.

Car à toi revient toute gloire, tout honneur et toute adoration, Père, Fils et Saint-Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen.

 

Lorsqu'il arrive au milieu de la nef ou sur l'ambon, le prêtre dit  : "Bénis, Seigneur, la sainte entrée." Le prêtre bénissant dit à voix basse : 

Bénie soit l'entrée de ton sanctuaire, , en tout temps, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen.

 

Le prêtre élevant l'évangéliaire et traçant avec lui un signe de croix vertical, dit à haute voix : 

Sagesse! Tenon-nous de bout !

 Le prêtre chante l'entrée qui varie selon les jours de fête.  Le plus souvent ; 

Venez, adorons, prosternons-nous devant le Christ.

Choeur

Sauve-nous ô Fils de Dieu, ressuscité d'entre les morts (en semaine "admirable dans les saints") Nous te chantons alleluia. 

 

Le prêtre  entre et dépose l'évangéliaire. Le prêtre vénère l'autel.

Tandis que le choeur chante les tropaires et kondakia le prêtre dit la prière secrète :

 

Dieu saint  qui dans le sanctuaire trouves ton repos, qui aux accents du Trois-Fois saint es chanté par les Séraphins, glorifié par les Chérubins, adoré par toute les Puissances célestes; toi qui du néant menas à l'existence l'univers, toi qui a créé l'homme à ton image et ressemblance,  et l'as orné de tous les dons de ta grâce; qui donnes sur demande sagesse et raison; qui ne méprises point le pécheur, mais qui, pour son salut, as établi la pénitence, toi qui nous as permis, à nous tes humbles, tes indignes serviteurs, de nous tenir, encore à présent, devant la majesté de ton autel pour te rendre, comme il est juste, gloire et adoration, toi-même, Seigneur, reçois également de nos lèvres de pécheurs l'hymne du Trois-fois-saint et jette sur nous un regard de bonté. Pardonne-nous toute faute, volontaire et involontaire. Sanctifie nos âmes et nos corps, et donne-nous de te servir saintement tous les jours de notre vie, par les prières de la sainte Mère de Dieu et de tous les Saints qui, au cours des siècles, furent agréables à tes yeux.  

 

Vers la fin du dernier kondakion, le Diacre dit à voix basse : " Seigneur béni le chant du Trois-fois-saint".

Prions le Seigneur

Le prêtre :

Car tu es saint ô notre Dieu, et nous te rendons gloire, Père, Fils et Saint-Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles.

 

3 Les lectures.

 

 Choeur chante le Trisagion

Dieu saint, Dieu Saint et Fort, Dieu Saint et immortel, aie pitié de nous. (3 fois)

Gloire au Père ... Et Maintenant...

Dieu saint, Dieu saint et Fort, Dieu saint et immortel aie pitié de nous. 

 

Le prêtre bénit le trône

Béni soit celui qui vient au noms du Seigneur.

Tu es béni sur le trône de gloire de ton royaume, toi qui sièges sur les Chérubins, en tout temps, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen. 

 

Prêtre : Soyons attentifs

 

 Epître (ou "Apôtre)

 

Un lecteur lit l'épître. (pendant la lecture encensement de l'autel, du trône, des icônes de l'iconostase).

 

Prêtre : paix à toi qui as lu.

 

Le choeur chante l'alleluia, le prêtre récite cette prière secrète.

Fais luire en nos coeurs, Seigneur ami des hommes, la pure lumière de ta divine connaissance, et ouvre les yeux de notre esprit pour que nous comprenions ton message évangélique.

Inspire-nous aussi la crainte de tes bienheureux commandement, afin que, réprimant en nous les désirs de la chair, nous commencions à vivre selon l'esprit, ne pensant et n'agissant qu'à la seule fin de te plaire.

Car tu es l'illumination de nos âmes et de nos corps, ô Christ notre Dieu, et nous te rendons gloire, ainsi qu'à ton Père éternel et à ton très saint, bon et vivifiant Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen.

 

 Le prêtre chante l'évangile, Homélie 

4. Les différentes ikténies.

 

Réponse : Kyrie eleison.

4.1. L'ikténie dite "ardente" 

 

Disons tous, de toute notre âme et de tout notre esprit, disons.

Seigneur, tout-puissant, Dieu de nos pères, nous t'en prions, écoute et prends pitié. 

Aie pitié de nous, ô Dieu en ta grande miséricorde, nous t'en prions, écoute et prends pitié.

Nous te prions encore pour tous les les chrétiens fidèles et orthodoxes.

Nous te prions encore pour notre Pape, notre archevêque, et pour tous nos frères dans le Christ.

Nous te prions encore pour notre parie (pour le roi) pour ceux qui la gouvernent, afin que nous puissions vivre en toute justice et sainteté.

Nous te prions encore pour les prêtres, les diacres, les moines et pour toute notre fraternité dans le Christ.

Nous te prions encore pour les bienheureux fondateurs de ce saint temple (de cette abbaye) pour tous nos frères défunts et pour tous les défunts du monde entier.

Nous te prions encore pour qu'obtiennent merci, longue et paisible vie, santé de l'âme et du corps, pardon et rémission de leurs péchés tes serviteurs les habitants de notre cité.

Nous te prions encore pour ceux qui apportent leurs offrandes à ce saint temple, pour ceux qui y servent et pour ceux qui y chantent, et pour tout le peuple qui attend de toi, le grand trésor de ta miséricorde 

 

Prière secrète

Seigneur, notre Dieu, agrée cette fervente supplication de tes serviteurs. Aie pitié de nous, dans ta grande bonté. Fais descendre sur nous ta compassion, ainsi que sur tout ton peuple, qui attend de toi le trésor de ta miséricorde.

 

Car tu es un Dieu de miséricorde plein d'amour pour les hommes et nous te rendons gloire, Père, Fils et saint Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen.

 

 

 


4.3. première litanie des fidèles.

 

Nous tous, les fidèles, encore et sans cesse en paix prions le Seigneur.

Choeur : Kyrie eleison.

Protège-nous, sauve-nous, prends pitié de nous et garde-nous ô Dieu par ta grâce.

Prière secrète

Nous te rendons grâces, Dieu des puissances car tu nous as permis de nous tenir, encore à présent, devant ton saint autel et d'implorer ta miséricorde pour nos propres péchés et pour les manquements de tout ton peuple. Seigneur, agrée toute requête et rends-nous dignes de t'offrir prières et supplications, et ce sacrifice non sanglant pour tout ton peuple. Et nous, à qui tu as confié ce ministère, rends-nous capables par la vertu de ton Esprit saint, de t'invoquer en tout temps et en tout lieu, sans mériter de reproches ni encourir de condamnation, avec le témoignage d'une conscience pure, afin que, nous exauçant, tu nous sois propice e ta grande bonté.

Car à toi revient toute gloire, tout honneur et toute adoration, Père, Fils et saint Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen.


 

4.4. deuxième ikténie des fidèles.

Encore et sans cesse en paix prions le Seigneur.

Protège-nous, sauve-nous, aie pitié de nous et garde-nous, ô Dieu par ta grâce.

Prière secrète

Devant toi nous nous prosternons à nouveau et te supplions avec insistance, Dieu bon et ami des hommes; considère favorablement notre prière, purifie nos âmes et nos corps de toute souillure de la chair et de l'esprit; fais que nous puissions nous présenter, sans être accusés ni condamnés, devant ton saint autel. A ceux qui prient avec nous, Seigneur, accorde aussi une vie, une foi, une intelligence spirituelle toujours en progrès. Donne-leur de te servir en tout temps avec crainte et amour, de communier, sans encourir de blâme ou de condamnation, à tes mystères saints; et rends-nous dignes de ton céleste royaume.

Afin que gardés en tout temps par ta puissance, nous te rendions gloire, Père, Fils et saint esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen.



20/06/2017
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres