Le Pentecostaire dans le rite byzantin

Le pentecostaire

1ère semaine de Pâques ou Semaine du Renouveau

Saint et Grand Dimanche de Pâques

 

Lundi de Pâques

Vendredi de la Visitation

 

2e semaine de Pâques

Dimanche de l'apôtre Saint Thomas

 

3e semaine de Pâques

Dimanche des Myrophores

4e semaine de Pâques

Dimanche du Paralytique

Mercredi de la Mi-Pentecôte

 

5e semaine de Pâques

Dimanche de la Samaritaine

Mercredi de la clôture de la Mi-Pentecôte

 

6e semaine de Pâques

Dimanche de l'Aveuglé-né

Mercredi de la clôture de Pâques

Jeudi de l'Ascension

7e semaine de Pâques

Dimanche des Pères de Nicée I

Vendredi de la clôture de l'Ascension

Samedi des défunts

 

dimanche de la Pentecôte

1ère semaine après la Pentecôte

Lundi de la Pentecôte ou du Saint-Esprit

Samedi de la clôture de la Pentecôte

Dimanche de la Toussaint.

 

Saint et Grand Dimanche de Pâques

En ce saint et grand jour de Pâques, la prière de l'Eglise déborde de l'exaltante joie de la Résurrection en une sorte d'ivresse spirituelle, marquée par le pétillement joyeux des cierges, la magnificence des ornements et des chants, le tropaire pascal cent fois répété, les exclamations enthousiastes de la foule, les encensements multiples et la richesse de la mélodie. "Embrassons-nous les uns les autres "appelons frères ceux-là même qui nous haïssent." Pardonnons tout à cause de la résurrection du Christ. Et tous d'échanger le baiser de la paix et le salut pascal qui sera le seul employé pendant cette sainte journée.  et toute la semaine suivante : "Christ est ressuscité - oui, il est vraiment ressuscité."

La Résurrection du Christ est le fondement de toute notre foi. Elle est aussi le fondement de notre espérance chrétienne, car elle est la garantie de notre salut et de notre propre résurrection.

" Si le Christ n'est pas ressuscité, notre foi est vaine: nous sommes encore dans notre péché." (1 corinthiens 15.17-19)

Toute tristesse doit être écartée : Christ est ressuscité, il ne souffre plus. La mort est vaincue, car elle n'est plus, pour le racheté, la fin de tout, mais le début d'une vie nouvelle. Nos péchés sont remis. Rien n'est désormais vain de ce que nous faisons et pâtissons. Tout devient grâce. La Résurrection du Christ est l'éternelle jeunesse du monde.

Le mystère de la Résurrection nous établit au cœur de toute vie surnaturelle. Par son triomphe définitif sur la mort le Christ Homme est devenu l'auteur de la vie. (Actes 3.15). Le centre de toute l'économie de la Rédemption, c'est le Christ ressuscité.

"C'est la Pâques du Seigneur, dit S Grégoire de Nazianze. Hier, l'Agneau a été immolé, les portes teintes de son sang et ce sang nous a valu d'être épargnés par l'Ange exterminateur. Aujourd'hui nous quittons à jamais cette terre d'Egypte. Hier, j'étais cloué sur la croix avec le Christ: aujourd'hui, je partage   son triomphe. Hier, je mourais de sa mort: aujourd'hui, je vis de sa vie. Hier, j'étais enseveli avec lui: aujourd'hui je suis associé à sa résurrection. (Sermon 43 sur la Sainte Pâques).

Relisons en guise d'introduction à cette grande et sainte fête l'homélie de Saint Jean Chrysostome que le prêtre a déclamé à la fin de l'office de Matines :

"Que tout homme pieux et aimant Dieu jouisse de cette belle et lumineuse solennité. Que tout serviteur fidèle entre joyeux dans la joie de son Maître. 

 

fresque de la résurrection.png
 

Première Semaine de Pâque

Tous les jours de cette semaine sont indifféremment appelés jours pascaux comme s'ils ne faisaient qu'un avec le jour même de Pâques.

Leur ensemble constitue la "semaine du renouveau", ainsi appelée parce que, grâce à la Résurrection du Christ, la créature entière se renouvelle, se restaure et s'élève, et parce que, tout au cours de cette semaine, les néophytes qui avaient été baptisés au cours de la vigile pascale, gardaient les vêtements neuf et blancs qu'ils avaient reçus au baptême.

Durant toute cette semaine, la liturgie se célèbre comme au dimanche de Pâques., excepté le propre de chaque jour, toutes les fois que le prêtre encense, il porte dans sa main gauche, le cierge pascal fleuri: les portes saintes de l'iconostase restent tout le temps ouvertes. Car le Christ nous a ouvert les portes du paradis. Pas d'abstinence jusqu'à l'Ascension.

 

Deuxième semaine de Pâques

Dimanche de l'Apôtre Thomas.

 

Ce dimanche est ainsi appelé en raison de l'évangile, lu à la sainte liturgie, qui rappelle la confirmation de la Résurrection à l'incrédule apôtre Thomas et sa magnifique profession de foi dès qu'il eut reconnu son Rédempteur. En raison des circonstances de l'apparition, il est appelé aussi "dimanche des portes fermées". On l'appelle plus souvent "le dimanche du renouveau".

 

icône de saint Thomas.png

 

Troisième semaine de Pâques

 

Dimanche des Myrophores

icône de la Résurrection.png

 

L'Eglise veut honorer, en ce jour, la piété, le dévouement, la fidélité et le courage des Myrophores (porteurs de parfums) qui ont embaumé le corps du Seigneur. Il peut paraître étrange que l'Eglise consacre un dimanche spécial à honorer la mémoire des saintes femmes. Et pourtant que de leçons nous donnent-elles.

Elles furent les premières à suivre Jésus. Certaines étaient de l'aristocratie, telle Jeanne épouse de Chusa. Elles soutenaient la troupe apostolique

 

Quatrième semaine de Pâques

Dimanche du Paralytique

 

Mercredi de la Mi-Pentecôte

Cinquième semaine de Pâques

Dimanche de la Samaritaine

 

Sixième semaine de Pâques

Dimanche de l'Aveugle-né

 

Ascension du Seigneur

 

Septième semaine de Pâques

Dimanche des Pères du Premier Concile œcuménique

 

Samedi des défunts

 

Dimanche de la Sainte Pentecôte

C'était pour les Juifs, qui l'appelaient "fête des semaines" "la fête des prémices de la moisson" parce qu'elle tombait sept semaines de jours plus un après la Pâque, d'où son nom grec de Pentecôte ou du 50e jour. On solennisait ce 50e jour, fête agricole par excellence par l'offrande de sacrifices spéciaux; des offrandes volontaires étaient recommandées.

Elle revêtait aussi un caractère familial ; toute la maisonnée, y compris les esclaves devaient prendre part au festin. En remerciant Dieu pour la moisson Israël ne devait pas oublier qu'il avait été lui-même pauvre et esclave en Egypte. La Pentecôte se rattache ainsi au cycle des festivités pascales, qu'elle clôt solennellement.

Jésus, devenu les prémices de l'humanité, envoie ses disciples recueillir le reste de la moisson et la Pentecôte n'est que l'inauguration de ce labeur spirituel qui occupera désormais  toute la durée du temps: la moisson du siècle !

Célébrée 50 jours après Pâque, la Pentecôte était aussi une fête jubilaire, à l'instar de l'année jubilaire, célébrée tous les 50 ans; : elle est aussi  la fête des libération des esclaves, fruit de l'intervention rédemptrice de Dieu. L'année jubilaire comportait trois obligations: repos de la terre, retour au sol des premiers propriétaires et libération des esclaves. Josèphe y ajoute même l'extinction des dettes. ( Antiquités 3.12.3) Jésus s'est présenté comme le Libérateur (Luc 4.21) A la Pentecôte, les disciples, à leur tour, commencent leur rôle de héraut de la liberté, du salut total pour les âmes et du grand pardon. Par l'Esprit Saint nous revenons à la grâce et à l'amitié de Dieu, à la liberté des enfants de Dieu, à l'héritage et à la possession du Royaume. Fête de la liberté et de la rédemption, la Pentecôte nous invite à la reconnaissance et à la joie.

Dans la tradition judaïque postérieure à Notre Seigneur, on attribua à cette date de la Pentecôte, la promulgation de la Loi faite à Moïse au Sinaï (Historiquement l'événement s'est placé au 3e mois après la sortie d'Egypte, donc au moins 60 jours après la Pâque. Pour nous, la Pentecôte est la proclamation de la charte nouvelle, l'évangile, succédant à la loi. C'est la fête de l'évangile dit Saint Isidore. Comme au Sinaï, il y a le son du tonnerre, le feu venant du ciel et la puissance du Saint-Esprit. Grande est pourtant la différence: la Loi était seulement pour le peuple juif; l'évangile est pour toutes les nations, ou mieux pour tous les hommes, sans distinction de nation, de race, de culture ou de religion. La loi était écrite sur la pierre, l'évangile est imprimé dans nos cœurs.

Notre reconnaissance à nous autres, chrétiens, doit être d'autant supérieure à celle des Juifs, que la nouvelle loi est plus magnanime. Dieu, en elle, nous appelle à une intimité plus étroite, plus définitive, plus gratuite.

Dans la liturgie, ce jour a pris le caractère d'une fête de la Trinité, la descente du Saint-Esprit étant fêtée surtout le lendemain. Aux vêpres, on récite à genoux une suite de longues prières (rite de la génuflexion) de caractère pénitentiel très accentué.

Deux idées principales se dégagent de l'office du jour. La première est la descente de la Sainteté divine pour unir tous les peuples dans la confession de la Trinité. L'Esprit Saint a une oeuvre à accomplir dans l'Eglise, et les fidèles doivent s'abandonner à son action. En se communiquant, il sanctifie les âmes; elles vivent dès lors la vie du Christ en union à la sainte Trinité.

La seconde idée est que les apôtres seuls ont reçu le Saint Esprit pour le donner aux fidèles. Donc celui qui délibérément, chercherait le don du saint Esprit en dehors de l'Eglise n'arrivera pas à la participation de la vie divine.

La fête de la Pentecôte clôt la cinquantaine pascale.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  

 

 

 

 

 

 

 



02/05/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres