Saint Athanase : sur la Résurrection du Christ

Homélie de Saint Anastase, Evêque d'Antioche

sur la Résurrection du Christ

"Tous revivront dans le Christ"

Le Christ a connu la mort, puis la vie, pour devenir le Seigneur et des morts et des vivants".

Mais Dieu n'est pas le Dieu des morts, il est le Dieu des vivants. Puisqu'il est vivant; le Seigneur des morts, les morts ne sont plus des morts mais des vivants.: la vie règne en eux, pour qu'ils vivent et ne craignent plus la mort, de même que le Christ ressuscité des morts ne meurt plus. 

Ressuscité et délivrés de la corruption, ils ne verront plus la mort.; ils participeront à la résurrection du Christ, comme lui-même a participé à leur mort.

En effet, s'il est venu sur terre, jusqu'alors prison éternelle. c'est pour briser les portes de bronze et fracturer les verrous de fer, pour tirer notre vie de la corruption en l'attirant à lui, et nous donner la liberté à la place de l'esclavage.

Si ce plan de salut n'est pas encore accompli, car les hommes meurent toujours, et leurs corps sont toujours décomposés par la mort, cela ne doit pas être un motif d'incroyance. Déjà nous avons reçu une avance sur tous les biens qui nous sont promis, en la personne de celui qui est notre premier-né: par lui nous sommes tous élevés vers le ciel, et nous partageons le trône de celui  qui nous a emporté dans les hauteurs, ainsi que le dit Saint Paul: "Avec lui, il nous a ressuscités, avec lui il nous fait régner aux cieux dans le Christ Jésus."

Nous atteindrons à la réalisation de cette promesse, lorsque viendra le temps fixé par le Père, lorsque nous dépouillerons l'enfance et seront parvenus à l'état d'homme parfait. Car le Père des siècles a voulu

 que le don qu'il nous a fait demeure ferme et qu'il ne soit pas rejeté par un retour à l'enfance. 

Il n'est pas besoin de dire que le Corps du Seigneur est ressuscité à l'état spirituel, puisque Saint Paul affirme au sujet du corps,  qu'il est semé corps animal et ressuscite corps spirituel, c'est-à-dire qu'il est transfiguré dans la gloire du Christ qui nous précède comme guide.

Aussi l'apôtre a-t-il dit, car il le savait bien, ce qui arriverait à tout le genre humain, par le Christ, qui "transformera nos pauvres corps à l'image de son corps glorieux". 

Si la transfiguration est le changement en un corps spirituel, et si ce dernier est conforme au corps glorieux du Christ, cela revient à dire qu'il n'est pas différent du corps semé dans l'ignominie mais c'est le même changé en gloire.

Ce que le Christ a réalisé en amenant au Père sa propre humanité, premier exemplaire de notre nature, il le fera pour le genre humain tout entier selon sa promesse : "quand j'aurai été élevé de terre, j'attirerai à mois tous les hommes".

 

amen3.jpg
 



20/04/2016
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres