13 février: 1er dimanche de Carême (des saintes icônes ou de l'orthodoxie)

1er dimanche de Carême

Dimanche des Saintes Icônes

appelé aussi

Dimanche de l'Orthodoxie

Mémoire des conciles qui ont supprimé le schisme interdisant les icônes.

Evangile

Jean 1.44-52

En ce temps-là, Jésus avait résolu de partir pour la Galilée.

Il rencontra Philippe et lui dit :

"Suis-moi !"

Philippe était de Bethsaïde, la ville d'André et de Pierre.

Philippe rencontra Nathanaël et lui dit :

"Celui dont il est question dans la Loi de Moïse et les Prophètes, nous l'avons trouvé! C'est Jésus, le fils de Joseph, de Nazareth".

Nathanaël lui répondit :

"De Nazareth peut-il sortir quelque chose de bon?"

Philippe lui dit :

"Viens et vois !"

Jésus vit s'approcher Nathanaël et dit de lui :

"Voici un authentique Israélite, un homme sans artifice"

Nathanaël lui demanda :

"D'où me connais-tu? "

Jésus lui répondit :

"Avant que Philippe t'appelât, quand tu étais sous le figuier, je t'ai vu. "

Nathanaël lui dit :

"Rabbi, Tu es le Fils de Dieu, tu es le Roi d'Israël !"

Jésus lui répliqua :

"Parce que je t'ai dit :

"Je t'ai vu sous le figuier, tu crois; tu verras mieux encore ! "

Et il lui dit :

"En vérité, en vérité je vous le dis, vous verrez le ciel ouvert et les Anges de Dieu monter et descendre au-dessus du Fils de l'homme.


Apôtre

Hé, 24-26.32-40

Frères,

c'est par la foi que Moïse, "devenu grand" refusa d'être appelé fils d'une fille de Pharaon, aimant mieux être maltraité avec le peuple de Dieu, que de connaître l'éphémère jouissance du péché tel un bien supérieur aux trésors de l'Egypte lui parut "l'opprobre du Christ", car il avait les yeux fixés sur la récompense.

Que dire encore? Le temps me manquerait si je voulais exposer en détail ce qui concerne Gédéon, Barak, Samson, Jephté, David, ainsi que Samuel et les prophètes, eux qui, grâce à la foi, soumirent des Royaumes, exercèrent la justice, obtinrent l'accomplissement des promesses, fermèrent la gueule des lions, éteignirent la violence du feu, échappèrent au tranchant du glaive, tirèrent force de leur faiblesse, montrèrent de la vaillance au combat, repoussèrent les invasions étrangères; et des femmes ont recouvré, par la résurrection, leurs enfants.

Quant aux autres, ils se sont laissé torturer, refusant leur délivrance afin d'obtenir une meilleure résurrection.

D'autres subirent comme épreuve la dérision et les coups de fouet, ainsi que les chaînes et la prison. Ils ont été lapidés, sciés, ils ont péri par le glaive, ils sont allés çà et là, sous les peaux de mouton ou des toisons de chèvres. dénués de tout, persécutés, maltraités, eux dont le monde était indigne, errant dans les déserts, les montagnes, les cavernes et les creux de la terre. Et, bien  que leur foi leur ait valu un bon témoignage, tous-ceux là n'ont pas bénéficié de la promesse. Dieu ayant prévu pour nous un sort meilleur, afin qu'ils ne puissent pas sans nous parvenir à la perfection.   

 

 

Voir aussi "dimanche de l'orthodoxie" sur ce blog

 

 

Basile le Grand.png

 

On lit la prière eucharistique de saint Basile
    



21/02/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres