29 août décollation du Précurseur

Décollation du Précurseur

Evangile

Evangile selon saint Marc

(6, 14-30)

En ce temps-là, le roi Hérode entendit parler de Jésus, car son nom devenait célèbre, et l'on disait : Jean le Baptiste est ressuscité des morts ; d'où les miracles qui s'opèrent par lui. D'autres disaient : c'est Elie, d'autre encore : c'est un prophète comme ceux de Jadis. Hérode entendait ces propos et disait lui-même. C'est Jean, que j'ai fait décapiter; le voilà ressuscité des morts.

Car c'était lui, Hérode, qui avait  envoyé ses hommes s'emparer de Jean et l'avait fait mettre en prison à cause d'Hérodiade, femme de son frères Philippe, parce qu'il l'avait épousée et que Jean disait à Hérode; il ne t'est pas permis de prendre la femme de ton frère! Hérodiade lui en voulait et cherchait à le faire mourir, mais elle n'y parvenait pas, car Hérode craignait Jean, le sachant un homme juste et saint, et il le protégeait; quand il l'entendait, il en faisait grand cas, et c'est avec plaisir qu'il l'écoutait.

Mais il se présenta une occasion favorable lorsqu'Hérode, pour son anniversaire, donna un banquet aux grands de sa cour, à ses officiers et aux notables de la Galilée. La fille d'Hérodiade entra et dansa, elle plut à Hérode et à ses convives, au point que le roi dit à la jeune fille : Demande-moi tout ce que tu voudras et je te le donnerai ! Il lui fit même ce serment: Tout ce que tu me demanderas, je te le donnerai, fût-ce la moitié de mon royaume. Elle sortit et dis à sa mère : Que vais-je demander? Hérodiade répondit : la tête de Jean le Baptiste! Aussitôt elle s'empressa de rentrer auprès du roi et lui dit cette demande : je veux que tout de suite tu me donnes sur un plat la tête de Jean le Baptiste! Le roi fut si vivement contristé, mais à cause du serment et des convives, il ne voulut pas lui opposer un refus. Aussitôt il envoya un garde avec l'ordre d'apporter la tête de Jean. Le garde s'en alla et le décapita dans la prison, puis il apporta la tête sur un plat, la donna à sa mère. Lorsque les disciples de Jean apprirent cela, ils vinrent prendre son corps et le déposèrent dans un tombeau.

Les apôtres se réunirent près de Jésus et l'informèrent de tout ce qu'ils avait fait et de tout ce qu'ils avaient enseigné.


Actes des apôtres

(13.25-32)

En ces jours-là, lorsque Jean achevait sa course, il disait : "Je ne suis pas celui que vous croyez; mais voici venir après moi celui dont je ne suis pas digne de délier la sandale". Frère,s vous les enfants de la race d'Abraham, et vous tous qui craigniez Dieu, c'est à vous qu'est envoyé ce message de salut. En effet, les habitants de Jérusalem et leurs chefs ont accompli sans le savoir les oracles des prophètes qu'on lit chaque sabbat. Sans trouver d'accusation qui lui valût la mort, ils le condamnèrent et demandèrent à Pilate de le faire périr. Et lorsqu'ils eurent accompli tout ce qui était écrit de lui, ils le descendirent de la croix et le mirent au tombeau. Mais Dieu l'a ressuscité des morts; pendant de nombreux jours, il est apparu à ceux qui étaient montés avec lui de Galilée à Jérusalem, ceux-là même qui devant le peuple sont maintenant ses témoins. Nous aussi, nous vous annonçons cette bonne nouvelle, que la promesse faite à nos pères, Dieu l'a accomplie envers nous leurs enfants: il a ressuscité Jésus.

 



29/08/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres