25 décembre 2016 Nativité de Jésus-Christ

Lectures de la fête de la Nativité selon la chair de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ


A vêpres

1e lecture

Genèse

C'est par cette lecture que commence également la vigile de Pâques, aux vêpres du Samedi Saint. La genèse, c'est la naissance du monde visible. Par sa nativité le Christ ramène la création à sa bonté première et par sa Résurrection il la renouvelle et la recrée de façon plus belle encore

2e lecture

Lecture des Nombres

(24 2-3, 5-9, 17-18)

 

L'Esprit de Dieu fut sur Balaam et, prononçant son oracle, il dit : Que tes demeures sont belles Jacob, tes tabernacles, Israël. Comme des Vallées, ombragées comme des jardins au bord des fleuves , comme des aloès que le Seigneur a plantés comme des cèdres le long des eaux. Un homme sortira de sa race, et il sera le maître de nombreuses nations, sa royauté s'élèvera, sa puissance grandira. Dieu l'a fait sortir d'Egypte, il est pour lui comme la vigueur du buffle; il délivrera les nations qui lui sont hostiles, sucera leur graisse comme de la moelle et criblera de flèches ses ennemis. Accroupi, il s'est couché comme un lion, comme un lionceau qui le fera lever? Bénis soient ceux qui te bénissent, maudits soient ceux qui te maudissent. Un astre sortira de Jacob, un homme se lèvera d'Israël; il frappera les chefs de Moab, emmènera captifs tous les fils de Seth. Edom sera sa possession, il prendra possession d'Esaü son ennemi; la puissance, c'est le fait d'Israël.

3e lecture

Prophétie de Michée

(4 6-7 5 1-13)

En ce jour-là, dit le Seigneur, je rassemblerai les brebis éclopées,  , je recueillerai les égarées et celles que j'avais chassées. Des éclopées je ferai un reste, des égarées une puissance nation. Et le Seigneur sera leur roi sur la montagne de Sion, dès maintenant et pour les siècles. Et toi, Bethléem, maison d'Ephrata, tu n'es pas la moindre entre les milliers de Juda, car de toi sortira pour moi celui qui doit régner sur Israël et dont l'origine remonte au commencement, aux jours de l'éternité. C'est pourquoi Dieu les livrera jusqu'au temps où enfantera celle qui doit enfanter; et le reste de ses frères retournera vers les fils d'Israël. Il se lèvera et se montrera, il fera paître son troupeau avec la force du Seigneur; et dans la majesté du nom de son Dieu ils auront une demeure assurée, car il sera magnifié jusqu'aux extrémités de la terre.

4e lecture

Prophétie d'Isaïe

(11.1-10)

Ainsi parle le Seigneur : Une tige sortira du tronc de Jessé, de sa racine poussera un surgeon; et sur lui reposera l'Esprit de Dieu, esprit de sagesse, et d'intelligence,, esprit de conseil et de force,esprit de connaissance et de piété, esprit de crainte de Dieu, dont il est rempli. Il ne juge pas sur l'apparence, ne se prononce pas sur ouï-dire, mais il fait droit aux humbles, en toute justice, et reprend avec droiture les notables du pays. Il frappera la terre du verbe de sa bouche et de son souffle de ses lèvres fait mourir les impies. Justice est la ceinture de ses reins, loyauté ce qui entoure ses flancs. Le loup prend sa pâture avec l'agneau, la panthère se couche près du chevreau; on voit paître ensemble le veau, le lion et le taureau et avec leurs petits. Le lion mange de la paille comme le boeuf. Le nourrisson joue près du trou du serpent, sur le nid de la vipère l'enfant sevré met la main. On ne fait plus de mal, on ne cause plus plus de tort sur ma sainte montagne, car toute la terre est remplie de la connaissance du Seigneur comme les eaux comblent la mer. En ce jour-là, la racine de Jessé, se dressera comme sceptre des peuples; sur elle, reposera l'espérance des nations et glorieuse sera sa demeure.

5e lecture

Prophétie de Daniel

(2.31-36,44-45)

Daniel dit à Nabuchodonosor : Ô roi, tu avais une vision, et voici, une statue, une grande statue, d'une splendeur extraordinaire se dressait devant toi, et son aspect était terrifiant. Une statue à la tête d'or fin, ses mains, sa poitrine et ses bras étaient d'argent; son ventre et ses cuisses, de bronze; ses jambes de fer; ses pieds en partie de fer et en partie d'argile. Tu regardais, lorsque soudain une pierre se détacha de la montagne, sans que main l'eût touchée, et vint frapper la statue en ces pieds de fer et d'argile, et les brisa. Alors se brisèrent, tout à la fois, l'argile, le fer, le bronze, l'argent et l'or; et ils devinrent comme la bale qui s'envole de l'aire durant l'été; le vent les emporta, sans laisser de trace. Et la pierre qui avait frappé la statue devint une grande montagne remplissant toute la terre. Voilà le songe: et son explication, nous allons la donner devant le roi. Le Dieu du ciel suscitera un royaume qui jamais ne sera détruit, et son royaume ne passera pas à un autre peuple; il brisera et fera disparaître tous les royaumes  et lui-même subsistera pour les siècles. C'est ce qu'indique la pierre que tu as vue se détacher de la montagne, sans que main l'eût touchée, et brise l'argile, le fer, le bronze, l'argent et l'or. Dieu, qui est grand, a fait connaître au roi ce qui doit arriver. Le songe correspond à la vérité, et son explication est digne de foi.

 6e lecture

Prophétie de Jérémie

(Baruch 3, 36 4;4)

C'est lui notre Dieu, nul ne peut lui être comparé. Il a scruté toute voie de connaissance et l'a confiée à Jacob son serviteur, à Israël son bien-aimé. Après cela, il est apparu sur la terre et il a conversé avec les hommes.

7e lecture

Prophétie d'Isaïe

(9,6-7)

Un enfant nous est né, un fils nous est donné, sur ses épaules repose la royauté. On lui donnera ce nom : Ange du Grand Conseil, Conseiller merveilleux, Maître souverain, Prince de la paix, Père du siècle à venir. Car j'amène la paix, la santé sur les princes. Sublime est son empire, la paix qu'il fait régner ne connaît point de borne, depuis le trône de David et son royaume, pour l'affermir et fortifier dans la justice et l'équité, dès maintenant et pour les siècles.

Voilà ce que fera le zèle du Seigneur Sabaoth.

8e lecture

Prophétie d'Isaïe

(7,10-16: 8, 1-4; 9-10)

Le Seigneur, s'adressant à Achaz, lui dit: Demande au Seigneur ton Dieu de t'accorder un signe venant des profondeurs ou de là-haut. Achaz répondit : Je n'en ferai rien, je ne veux pas mettre le Seigneur à l'épreuve.

Isaïe dit alors : Ecoutez donc, maison de David, ne vous suffit-il pas de fatiguer les hommes que vous veniez à fatiguer le Seigneur? C'est donc le Seigneur lui-même qui va vous donner un signe . Voici, la Vierge concevra et enfantera un fils; et on lui donnera le nom d'Emmanuel. De laitage et de miel il se nourrira, jusqu'à ce qu'il sache rejeter le mal et choisir le bien

Dieu est avec nous. Sachez-le tous les peuples, et soumettez-vous à lui, car Dieu est avec nous.

Prêtez l'oreille, tous les peuples de la terre, malgré votre force, vous lui serez soumis encore.

Tous les projets que vous ferez, le Seigneur les ruinera, et toute parole que vous direz n'aura chez vous nulle suite, car Dieu est avec nous.

Apôtre

Epître aux Hébreux

(1,1-12; 2, 1-3)

A maintes reprises et sous maintes formes ayant jadis parlé à nos pères par les prophètes, Dieu en ces derniers temps nous  a parlé par le Fils qu'il a établi héritier de toutes choses, par qui aussi il a créé les siècles.

Reflet de sa gloire et empreinte de sa personne, ce fils qui soutient l'univers par sa parole puissante, ayant accompli par lui-même la purification de nos péchés, s'est assis à la droite de la majesté divine dans les hauteurs, devenu d'autant supérieur aux Anges que le nom qu'il a reçu en héritage est incomparable au leur. Auquel les Anges en effet, Dieu a-t-il jamais dit "Tu es mon Fils aujourd'hui je t'ai engendré et encore : "je serai pour lui un père, et il sera pour moi un fils?" Et aussi, lorsqu'il introduit le Premier-Né dans le monde il dit : "Et que tous les anges de Dieu se prosternent devant lui." Tandis qu'à propos des Anges il s'exprime ainsi : "Lui, qui fait fait de ses anges des esprits et de ses serviteurs des flammes de feu," il dit à son Fils ; " : "Ton trône, ô Dieu est pour les siècles des siècles : ; sceptre de droiture, le sceptre de ton règne. Tu aimes la justice, tu détestes l'iniquité, c'est pourquoi Dieu, ton Dieu, t'a consacré d'une huile d'allégresse, de préférence à tes compagnons". Et encore : "Toi, Seigneur, au commencement tu as fondé la terre, et les cieux sont l'oeuvre de tes mains. Ils périront, mais toi, tu demeures, et tous ils vieilliront comme un vêtement. Tu les changeras, tel un manteau, et ils seront changés, mais toi tu restes le même et tes années ne passeront pas." C'est pourquoi nous devons porter une plus grande attention aux enseignements que nous avons que nous avons entendus, de peur d'être entraînés à la dérive. Car, si la parole annoncée par les anges a un effet, et, si toute transgression et désobéissance a reçu une juste rétribution, comment nous-mêmes échapperons-nous en négligeant pareil salut, qui, annoncé tout d'abord par le Seigneur, nous a été confirmé par ceux qui l'ont entendu?

 

Evangile

(Luc 2, 1-20)

En ces jours-là, parut un édit de César Auguste ordonnant le recensement de toute la terre habitée. Ce premier recensement eut lieu du temps où Quirinius était gouverneur de Syrie. Et tous allaient se faire inscrire, chacun dans sa propre cité. Joseph, lui aussi, quitta la cité cité de Nazareth en Galilée, pour monter en Judée, vers la cité de David appelée Bethléem - car il était de la maison et de la lignée de David - afin de s'y faire inscrire avec Marie, sa fiancée qui était enceinte. Or, il advint, pendant leur séjour en ce lieu, que le temps où elle devait enfanté se trouva résolu. Elle mit au monde son fils premier-né, l'enveloppa de langes et le coucha dans une crèche, parce qu'il n'y avait plus de place pour eux à l'hôtellerie.

Il y avait dans la contrée des bergers qui demeuraient aux champs et qui, la nuit, veillaient tour à tour à la garde de leur troupeau. Et voici qu'un ange du Seigneur leur apparut, et la gloire du Seigneur les entoura de clarté; et ils furent saisis d'une grande frayeur. Mais l'ange leur dit : Ne craignez point,, car voici, je vous annonce une grande joie, qui sera celle de tout le peuple: aujourd'hui, dans la cité de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur. Et voici à quel signe vous le reconnaîtrez : vous trouverez un nouveau-né enveloppé de langes, couché dans une crèche. Et soudain se joignit à l'ange une troupe nombreuse de l'armée céleste, louant Dieu en disant : Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur la terre, aux hommes bienveillances.

Lorsque les anges les eurent quittés pour le ciel, les bergers se dirent entre eux : "Allons jusqu'à Bethléem et voyons ce qui est arrivé, ce que nous a fait connaître le Seigneur. Ils s'empressèrent d'y aller et trouvèrent Marie et joseph, ainsi que le nouveau-né couché dans la crèche. Et, l'ayant vu, ils divulguèrent les paroles entendues au sujet de cet enfant. Et tous les auditeurs s'émerveillèrent du récit des bergers. Quant à Marie, elle conservait avec soin tous ces souvenirs et les méditait dans son coeur. Puis les bergers s'en retournèrent, glorifiant et louant Dieu pour tout ce qu'ils avaient entendu et pour tout ce qu'ils avaient vu, en accord avec l'annonce reçue.

Liturgie de saint Basile


 

A la liturgie

Apôtre

Epître aux Galates.

(4,4-7)

Frères, lorsque vint la plénitude des temps, Dieu envoya son Fils, qui est né d'une femme et s'est trouvé soumis à la de Moïse, afin de racheter ceux qui étaient sous la loi et de faire que Dieu nous reçoive comme fils. La preuve que vous êtes des fils, c'est que Dieu a envoyé dans nos coeurs l'esprit de son Fils pour y crier vers le Père, en l'appelant "Abba". Aussi n'êtes-vous plus des esclaves, mais des fils; et, si vous êtes ses fils, vous êtes les héritiers de Dieu, par le Christ Jésus.

Evangile

Evangile selon saint Matthieu

(2.1-12)

Jésus étant né à Bethléem de Judée, au temps du roi Hérode, voici que des mages venus d'Orient se présentèrent à Jérusalem en disant : "Où est le roi des Juifs qui vient de naître? Car nous avons vu son étoile en Orient et nous sommes venus nous prosterner devant lui. Le roi Hérode, l'ayant appris, fut troublé, et tout Jérusalem avec lui : il assembla les grands prêtres et les scribes du peuple et s'enquit auprès d'eux du lieu où devait naître où devait naître le Christ. Ils lui dirent : A Bethléem de Judée, car voici ce que ce que le prophète à écrit : "Et toi, Bethléem, pays de Juda, tu n'es certes pas la moindre parmi les clans de Juda, car de toi sortira un chef qui sera le pasteur de mon peuple Israël". Hérode alors appela les mages en secret et se fit préciser par eux la date de l'apparition de l'étoile, puis il les dirigea sur Bethléem en disant : "Allez prendre des informations précises sur cet enfant: et, quand vous l'aurez trouvé, faites-le-moi savoir, afin que j'aille, moi aussi me prosterner devant lui. Sur ces paroles du roi, ils se mirent en chemin. Et voici que l'étoile qu'ils avaient vue en Orient se mit à les précéder jusqu'à ce qu'elle vint s'arrêter au-dessus de l'endroit où l'enfant se trouvait. La vue de l'étoile les remplit d'une grande joie; ils entrèrent dans la maison, trouvèrent l'enfant avec Marie, sa mère, et, le front contre terre, se prosternèrent devant lui; puis, ouvrant leurs trésors, ils lui offrirent en présent de l'or, de l'encens et de la myrrhe. Ensuite, avertis en songe de ne pas retourner auprès d'Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre chemin. 


Antienne à la Liturgie

Antienne 1

Seigneur, je te rends grâce de tout coeur, dans le cercle des justes et l'assemblée

Refrain : Par les prières de la Mère de Dieu

Grandes sont les oeuvres du Seigneur, elle sont dignes d'étude et d'amour

Refrain.

Faste et splendeur son ouvrage * sa justice demeure pour toujours

Refrain

Il déclare pour toujours son alliance, * saint et redoutable est son nom

Antienne 2

Bienheureux l'homme qui craint le Seigneur * qui se plaît à ses préceptes

Refrain : Sauve-nous, ô Fils de Dieu, toi qui es né d'une Vierge, nous te chantons : Alléluia .

Opulence et bien-être en sa maison, sa justice demeure à jamais

Refrain

Il se lève en la ténèbre * lumière des coeurs droits.

Gloire ... Et maintenant

Antienne 3

Oracle du Seigneur à mon Maître * siège à ma droite * de tes ennemis je ferai l'escabeau de tes pieds

Refrain :

tropaire

Par ta nativité, ô Christ, notre Dieu, sur le monde s'est levée la lumière de la véritable science * à sa clarté les savants qui adoraient les astres *d'un astre ont appris à t'adorer *Soleil de Justice, * te découvrant comme l'orient venu d'en haut* Seigneur, gloire à toi .

De Sion le Seigneur étendra * ton sceptre de puissance * domine au coeur de l'ennemi

Refrain

A toi la Royauté * au jour de ta naissance * dans la splendeur, la sainteté

 

Kondakion

La Vierge en ce  jour enfante le suprême Dieu et la terre offre asile en une grotte à l'Inaccessible * Les Anges et les Bergers ensemble chantent sa gloire.* Vers Bethléem une étoile montre aux Mages leur chemin. Car en ce monde vient pour nous * un enfant nouveau-né, le Dieu d'avant les siècles.

 Mégalynaire

Magnifie, ô mon âme celle qui est plus glorieuse et plus vénérable que toutes les puissances des cieux

Je vois un mystère étonnant qui dépasse l'entendement * une grotte est devenue le ciel * et la Vierge remplace le trône des Chérubins * la crèche est la demeure où repose le Christ notre Dieu infini* que nous chantons et magnifions. 

 

 SYNAXAIRE

Le 25 décembre, naissance selon la chair de Notre Seigneur Dieu et Sauveur Jésus-Christ

Dieu même est l'enfanté, la mère est une vierge, plus grande nouveauté n'a vue la création *   Le vingt-cinquième jour, Dieu prend sa filiation * de la vierge Marie et la grotte l'héberge

 



24/12/2016
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres