Aveux du Père Vassiliev et du Père Serge


Aveux du Père Vassiliev et du Père Serge

Parmi les prisonniers, il y avait un prêtre de rite oriental particulièrement cher à Mgr Neveu, le Père Alexandre Vassiliev. Neveu, qui a été pendant vingt ans de 1906 à 1926, curé de Makievka, dans le bassin du Donetz, s'y est fait beaucoup d'amis, catholiques et orthodoxes. Parmi ces derniers, il y avait le père Paul, curé d'Enakievo. Le fils de ce dernier Alexandre Pavlovitch Vassiliev, fut formé au monastère Petrovski et ordonné prêtre par Mgr Barthélémy le 1er octobre 1927. Chargé de l'église de la Transfiguration au-delà de la Moskova, il fit acte d'Union à l'Eglise catholique le 24 décembre 1928.

 

Картинки по запросу église de la transfiguration au-delà de la Moscova

Eglise de la Transfiguration au-delà de la Moskova.

Comme prêtre orthodoxe, il était marié et eut bientôt une petite fille, Zoé. Quand l'église de la Transfiguration fut fermée, il desservit l'église de saint Nikita au-delà de la Moskova.  

 

église saint Nikita.jpg

 église saint Nikita

et, quand celle-ci fut transformée en entrepôt de pommes de terre en 1929, sa femme, Nadjejda Silvestrona Vassilieva, leur enfant et lui-même se trouvaient dans la rue. Les gens n'osaient plus louer à des prêtres qui sont interdits de séjour à Moscou.

Après quelques temps, l'archevêque Pitirim, chargé du diocèse de Moscou, lui trouva une église à Krylatskoïe, près de Kountsëvo, rendu illustre par la datcha de Staline.    

 

Церковь Рождества Пресвятой Богородицы в селе Крылатское

Eglise de la Mère de Dieu à Krylatskoïe

 Kountsëvo et Krylatskoïe sont aujourd'hui intégrés à la banlieue ouest de Moscou et constituent un lieu de promenade privilégié pour les moscovites en été, à cause des plages de la Moskova, en hiver, à cause des équipements de ski.  Note de Wengler p.40 o.c.  

 A l'époque de la de la dékoulakisation, 1929-1930, les paysans de Krylatskoïe opposèrent une vive résistance au point de tuer plusieurs responsables communistes. Les autorités rendirent responsables le Père Vassiliev, leur curé. On lit dans son acte d'accusation : "Le prêtre Vassiliev A.P. le 25 octobre 1930, au cours de l'office de nuit, a fait une prédication dans laquelle il s'adresse aux citoyens, il a dit; "Si maintenant on vous opprime, mes chers fidèles, ce ne sera pas pour longtemps. Supportez-le et priez la Reine du ciel et elle vous aidera et vous libérera du joug qui vous opprime."

Entre-temps, était née leur deuxième fille, qui reçut le nom de Thérèse-Eugénie, en raison de la dévotion à Sainte Thérèse de Lisieux, à laquelle Pie XI avait consacré la Russie et dont Neveu propageait la dévotion en Russie: et Eugénie, en vénération pour Pie-Eugène Neveu.    

 

 Pie XI.png

Pie XI

On imagine les pressions que le jeune Père Vassiliev devait subir en raison des menaces qu'on faisait peser sur sa femme et ses deux fillettes. Dans son dossier, on trouve cette déclaration dont les termes mêmes montrent qu'elle a été forcée ou extorquée.

"J'estime que le pouvoir des Soviets, en la personne des organes du Guépéou, a bien fait de m'arrêter, car cette arrestation m'a donné la possibilité, sans doute la première fois de ma vie, de me retrouver  avec moi-même et d'apprécier ma vie et mes actions. Je me pose cette première question : dans cette lutte titanesque d'une minorité de riches, de repus et de parasites d'une part, et d'une majorité énorme de gens écrasés, ayant tout juste des mains pour gagner leur pain, où me situer, contre qui me placer? Ainsi posée la question est résolue. Je ne désire pas être fumier, chair à canon, ce que voudraient faire de moi les bourgeois étrangers.    

 L'idéologie marxiste de cette "confession" en montre l'origine. Les sentiments du Père Vassiliev étaient tout autres.

Sur le père Serge Soloviev, le Guépéou faisait circuler la rumeur du ralliement.

Le Guépéou, écrit Neveu, continue sa méthode de mensonge et de calomnie. Voici deux détails concernant le père Serge Soloviev. A un pope russe convoqué pour recevoir "une mission"  il fut dit pendant la conversation qui concerna un instant le Père Serge 
Depuis qu'il est chez nous, ses idées ont bien changé!"

A une dame qui avait affaire aussi au Guépéou il fut dit :

Vous ne vous imaginez pas ce que nous avons trouvé chez Soloviev : des vers pornographiques, des chansons légères, qu'il composait. Au reste, il réunissait des femmes chez lui pour faire des orgies avec elles.

Il est bien vrai que le père Serge Soloviev recevait chez lui des jeunes femmes. C'était des étudiantes d'université, juives, la plupart, qu'il avait converties. Quant aux vers pornographiques, le père Serge a publié dans sa jeunesse plusieurs recueils de poésies dont certaines avaient un parfum d'érotisme. D'autre part, le père Soloviev a publié les poésies de son oncle, Vladimir Soloviev, parmi lesquelles on peut effectivement trouver des vers érotiques et il est fort probable aient été gardés par-devers lui.

Sur le changement que le Guépéou réussit à opérer dans l'esprit du père Serge, nous avons un document écrit de sa main, dont voici le texte manuscrit ou plutôt une des trois versions : 

Moi, Soloviev Serge Mikhaïlovitch, vice-exarque de l'Eglise  catholique orientale en URSS ne désire plus avoir aucun lien avec les curés catholiques polonais, car leur activité est dirigée, sous couvert de religion, contre l'URSS, c'est-à-dire contre la construction du socialisme en URSS. En outre, je ne désire plus avoir de liens avec l'évêque Neveu, sujet étranger, car l'évêque Neveu, que j'ai toujours respecté et estimé comme homme d'une vie spirituelle élevée, joue également un rôle évident de représentant de la bourgeoisie française.
Restant celui que j'ai été jusqu'à présent, je regrette profondément les nombreuses activités absolument inutiles au plan religieux, les entretiens politiques dans une aura de romantisme contre-révolutionnaire, dont je me suis rendu coupable. Que tout cela serve à alléger le sort de mes enfants spirituels et selon la chair et notre activité réciproque.

Le procès fut relativement court, puisque dès le 1er août, fut arrêté la conclusion de l'enquête.  

 

Article suivant : "Neveu et les victimes du procès. Le sort du Père Serge Soloviev. 



31/07/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres