6 août La transfiguration : liturgie et grandes vêpres

chevetogne 1.jpg
La Transfiguration

Liturgie

Antienne 1

Grand est le Seigneur et louable hautement * dans la cité de notre Dieu, sur sa sainte montagne.

Refrain : Par les prières de la Mère de Dieu ...

Toi qui maintiens les montagnes par ta force * Qui te ceins de puissance.

Revêtu de splendeur et de majesté, * drapé de lumière comme d'un manteau.

Que les montagnes crient de joie à la face du Seigneur * car il vient juger la terre.

Antienne 2

Le Seigneur aime la ville * Qu'il a fondée sur les saintes montagnes.

Refrain : Sauve-nous, ô Fils de Dieu, transfiguré sur le Thabor, nous te chantons : alleluia.

Il préfère les portes de Sion, à tous les tabernacles de Jacob.

Qui parle de toi te glorifie, * cité de Dieu.

Sion est notre mère, peut dire chacun, car en elle tout homme est né.

Gloire au Père. Maintenant. Fils unique... 

Antienne 3

Ta miséricorde, Seigneur, * à jamais je la chante, * d'âge en âge ma bouche annonce ta fidélité;

Refrain :

Tu t'es transfiguré sur la montagne, ô Christ notre Dieu, * laissant tes disciples, * contempler ta gloire autant qu'ils le pouvaient * fais briller aussi sur les pécheurs que nous sommes * ton éternelle clarté, par les prières de la Mère de Dieu * source de lumière, gloire à toi.

Les cieux rendent grâce * pour tes merveilles, Seigneur,* pour ta fidélité dans l'assemblée des saints.

Heureux le peuple qui connaît les cris de joie, * à la clarté de ton visage, * Seigneur, ils marcheront en jubilant.

 

Isodikon

En toi, Seigneur, est la source de la vie, dans ta lumière nous verrons la lumière.

Sauve-nous ô Fils de Dieu, transfiguré sur le Thabor, nous te chantons alleluia.


Evangile

Evangile selon saint Matthieu

(17.1-9)

En ce temps-là, Jésus prit avec lui Pierre, Jacques et Jean, son frère, et les conduisit à l'écart sur une montagne élevée. Et il fut transfiguré devant eux; son visage resplendit comme soleil et ses vêtements devinrent éblouissant de clarté. Et voici que leur apparurent Moïse et Elie qui s'entretenaient avec lui. Prenant la parole, Pierre dit alors à Jésus : Seigneur, il est heureux que nous soyons ici ; si tu veux, nous dresserons ici trois tentes, une pour toi, une pour Moïse, une pour Moïse et une pour Elie. Comme il parlait encore, voici qu'une nuée lumineuse les prit sous son ombre et voici qu'une voix disait : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, écoutez-le. A ces mots, les disciples tombèrent la face contre terre et furent saisis d'une grande frayeur. Mais Jésus, s'approchant, les toucha et leur dit : Levez-vous, ne soyez pas effrayés! Levant les yeux, ils ne virent personne d'autre que Jésus seul. Quand ils descendirent de la montagne, Jésus leur fit cette recommandation: Ne parlez à personne de cette vision, avant que le Fils de l'homme ne ressuscite d'entre les morts.


Seconde Epître catholique de Pierre

(I.10-19)

Frères, appliquez-vous à affermir votre vocation et votre élection: ce faisant, vous ne pourrez pas tomber dans le mal. Et ainsi vous sera largement ouverte l'entrée dans le royaume éternel de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ. C'est pourquoi je ne cesserai de vous rappeler cela, bien que que vous le sachiez et que vous soyez affermis dans la présente vérité. Aussi longtemps que je serai dans l'enveloppe de ce corps, j'estime juste de vous tenir en éveil par mes rappels. Je sais que j'aurai bientôt à quitter cette enveloppe, ainsi que me l'a fait comprendre notre Seigneur Jésus-Christ. Mais je veux faire en sorte qu'après mon départ vous puissiez vous en souvenir en toute occasion. Car ce n'est pas d'après quelques ingénieuses fiction que nous vous avons fait connaître l'avènement de notre Seigneur Jésus Christ et sa puissance, mais pour en avoir vu la majesté de nos propres yeux. En effet, il a reçu de Dieu le Père, honneur et gloire, lorsque du sein de la divine splendeur se fit entendre une voix qui disait à son sujet : Celui-ci est mon Fils bien aimé, en qui j'ai mis toute mon affection! Cette voix, nous l'avons entendu venir du ciel, lorsque nous étions sur la montagne sainte avec lui. Dès lors, la parole des prophètes à d'autant plus de crédit auprès de nous, et vous ferez bien de lui prêter attention: elle est comme une lampe qui brille en un lieu obscur, jusqu'à ce que vienne à poindre le jour et que l'asttre du matin se lève dans vos coeurs.

 

 

 

 


 

Grandes Vêpres

Lectures à Vêpres

Lecture du livre de l'Exode

(24, 12-18)

Le Seigneur dit à Moïse : Monte vers moi, sur la montagne, et restes-y ; je vais te donner les tables de pierre - la Loi et les commandements - Que j'ai écrites pour leur instruction. Moïse se leva, ainsi que Josué, son serviteur, et ils gravirent la montagne de Dieu. Il avait dit aux anciens : Attendez-nous ici, jusqu'à notre retour. Vous avez avec vous Aaron et Hur. S'il y a quelque affaire à régler, qu'on s'adresse à eux. 

Et Moïse gravit la montagne. La nuée couvrit la montagne et la gloire de Dieu reposa sur le mont Sinaï, qui fut couvert par la nuée six jours durant. Le septième jour, le Seigneur appela Moïse du milieu de la nuée. La gloire du Seigneur avait, au yeux des enfants d'Israël l'aspect d'un feu brûlant au sommet de la montagne. Et Moïse pénétra au milieu de la nuée; il gravit la montagne sur laquelle il demeura quarante jours et quarante nuits.

Lecture du livre de l'Exode

(33, 11-23: 34. 4-6-8)

Le Seigneur conversait avec Moïse face à face, comme un homme converse avec son ami. Puis Moïse regagnait le camp tandis que son serviteur Josué, fils de Noun, un jeune homme, ne quittait  l'intérieur de la Tente. Moïse dit au Seigneur : Tu me dis de faire monter le peuple, sans me faire connaître celui que tu enverras avec moi. 

Et pourtant tu m'avais dit: C'est toi que je préfère, et tu as toute ma faveur. Si donc j'ai trouvé grâce auprès de toi, daigne te révéler à moi, afin que je te connaisse véritablement, pour jouir de ta faveur, et que je sache dans quelle mesure cette grande nation est vraiment ton peuple! Le Seigneur répondit : Moi-même je marcherai devant toi et te conduirai vers le repos! Moïse ajouta: Si tu ne viens pas toi-même avec nous,, ne nous fais pas quitter ce lieu. A quel signe saura-t-on que nous jouissons de ta faveur, moi et ton peuple, si tu ne marches pas avec nous? Alors, on nous distinguera, moi et ton peuple, de toutes les nations qui sont sur la face de la terre! Le Seigneur dit à Moïse: Ce que  tu demandes, je le ferai, car tu as trouvé grâce à mes yeux, et c'est toi que je préfère. Moïse lui dit : Montre-moi ta gloire ! Dieu dit : je passerai devant toi, dans ma gloire, et le Seigneur prononcera son nom devant toi. Je donne ma faveur à qui je veux, et je fais miséricorde, à qui je me plaît ! Et il dit: Tu ne pourras  voir ma face, car il est impossible à l'homme de voir ma face et de vivre. Et il ajouta : voici une place près de moi; tu te tiendras sur le rocher. Quand passera ma gloire, je te mettrai dans le creux du rocher et je t'abriterai de ma main durant mon passage. Puis, je retirerai ma main, et tu me verras de dos; mais ma face ne peut être vue! De bon matin, Moïse gravit le mont Sinaï, comme le Seigneur le lui avait prescrit. Et le Seigneur descendit dans la nuée, il se tint là près de lui et proclama son nom de Seigneur. Le Seigneur passa devant lui et s'écria : "Seigneur, Dieu de tendresse et de pitié, lent à la colère, riche en miséricorde et fidélité. "Moïse aussitôt s'inclinant jusqu'à terre, se prosterna devant le Seigneur.

Troisième livre des Rois

En ces jours-là, Elie vint à Bersabée en Juda et y laissa son serviteur. Lui-même, il s'avança dans le désert une journée de marche et alla s'asseoir sous un genévrier. Il se coucha et s'endormit sous cette plante. Mais voici qu'un ange le toucha et lui dit: Lève-toi, mange et bois! Elie regarda, et voici qu'il y avait à son chevet une fougasse de froment et une cruche d'eau. Il se leva, mangea et but, puis il se recoucha. L'Ange du Seigneur vint une seconde fois, le toucha et lui dit : Lève-toi, mange et bois autrement le chemin sera trop long pour toi! Il se leva, mangea et but, puis soutenu par cette nourriture il marcha quarante jours et quarante nuits jusqu'au mont Horeb.

Là, il entra dans une grotte pour s'y reposer. Et voici que la parole du Seigneur lui fut adressée, et le Seigneur lui dit : Sors d'ici et tiens-toi sur la montagne devant le Seigneur, car le Seigneur va passer ! Et voici que, précédant le Seigneur, il y eut un vent fort et violent qui fendait les montagnes et brisait les rochers; ce n'est pas dans le vent qu'était le Seigneur. Après le vent, il y eut un tremblement de terre, un feu; ce n'est pas dans le feu qu'était le Seigneur. Et après le tremblement de terre, un feu: ce n'est pas dans le feu qu'était le Seigneur. Et, après le feu, le murmure d'une brise légère et là était le Seigneur. Quad il l'entendit, Elie se voila le visage avec son manteau, il sortit et se tint à l'entrée de la grotte. Et le Seigneur lui dit: Va, retourne par le même chemin vers le désert de Damas, pour oindre Elisée fils de Saphat, à ta place comme prophète.


 

Matines

Evangile

Evangile selon saint Luc

(9.28-36)

En ce temps-là, Jésus prit avec lui, Pierre, Jacques et Jean, et il alla sur la montagne pour prier. Et, tandis qu'il priait, l'aspect de son visage changea et ses vêtements devinrent éblouissants de blancheur. Et voici que deux hommes s'entretenaient avec lui: c'étaient Moïse et Elie qui, apparaissant dans la gloire, parlaient de son départ qu'il devait accomplir à Jérusalem. Pierre et ses compagnons étaient accablés de sommeil; mais, demeurant éveillés, ils virent sa gloire et les deux hommes qui se tenaient près de lui. Au moment de leur séparation d'avec lui, Pierre dit à Jésus: Maître, il est heureux que nous soyons ici; dressons trois tentes, une pour toi, une pour Moïse et une pour Elie! Il ne savait pas ce qu'il disait. Comme il parlait ainsi une nuée vint les couvrir de son ombre, et les disciples furent saisis de frayeur en les voyant pénétrer dans la nuée. Puis, de la nuée sortit une voix qui disait : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, écoutez-le! Quand la voix se fit entendre, Jésus se trouva seul. Les disciples gardèrent le silence, et de ce qu'ils avaient vus, ils ne dirent rien à personne ce jour-là. 



05/08/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres