Noël dans le rite byzantin

 

Icône de la nativité du Seigneur Dieu et sauveur Jésus-Christ

 

La fête de Noël

est la manifestation de Dieu en Jésus-Christ

Cette fête est célébrée en deux temps

L'icône nous présente les deux événements;

Au centre de l'icône Marie couchée ne regarde pas l'enfant mais semble s'interroger sur l'avenir de cet enfant et écoute les bergers. Dans la partie inférieure saint Joseph écoute la critique. Les mage arrivent.

 

Une icône, (du grec εικόνα eikona) « image », est une représentation de personnages saints dans la tradition chrétienne orthodoxe. L'icône possède un sens théologique profond qui la différencie de l'image pieuse. L'icône est complètement intégrée dans la catéchèse orthodoxe mais aussi dans celle des Églises catholiques orientales qui ont préservé la tradition de l'Icône. En devenant objets de vénération pour les fidèles, les icônes ont été soumises, dès le VIIIe siècle, par l'Église orthodoxe, à de sévères contraintes artistiques (sources d'inspiration stéréotypées, rigueur du trait, jeux des couleurs). Jusqu'à nos jours, ces canons se sont perpétués, assurant l'étonnante continuité de cette peinture dédiée à la gloire de Dieu.

 

Le 24 décembre 

Le matin on chante "Les Heures royales"

 Composées des "heures" de l'office monastique

auxquelles sont ajoutées

des stichères pour chaque heure

des lectures de l'ancien testament, d'un apôtre, d'un évangile

Les évangiles ont traits à la fête de Noël

Les heures se terminent par celles des Typiques

1e heure ; Prime

psaumes; 5:44:45

Tropaire

Jadis fut inscrite à Bethléem

avec le vénérable Joseph

issu de la semence de David;

Marie porteuse d'un fruit non semé.

Le temps de la délivrance approchait

et point de place à l'hôtellerie

mais pour la Reine, la grotte devint

le plus charmant des palais.

Le Christ vient au monde pour relever son image déchue.

Stichère

Bethléem, prépare-toi,

que le crèche soit prête à servir

et le grotte à recevoir le Seigneur!

Voici venue la pure réalité,

l'ombre de la loi s'est dissipée

naissant d'une Vierge, Dieu se montre aux humains,

prenant notre forme et déifiant la nature assumée,

Adam renouvelé avec Eve s'écrie;

Sur terre est apparue la bienveillance de Dieu;

pour sauver le genre humain.

 

Lectures;

Michée 5.1-3

Hébreux 1.1-12

Matthieu 1.18-25

Kondakion

La Vierge en ce jour se prépare à enfanter

en une grotte ineffablement le Verbe d'avant les siècles

Terre entière, à cette nouvelle chante et danse:

glorifie avec les Anges et les Bergers,

Celui qui a voulu devenir

un enfant nouveau-né, le Dieu d'avant les siècles.

 

2e heure: Tierce

Psaumes: 66.86.50

Tropaire comme à Prime

Stichère

C'est lui, notre Dieu,

Nul ne peut lui être comparé

c'est celui qu'enfante la Vierge et qui vit au milieu des mortels

Le Fils unique se laisse voir couché dans la pauvre crèche comme un enfant

de langes, voici le Seigneur de gloire enveloppé,

l'étoile invite les Mages à se prosterner devant lui

et nous-mêmes nous chantons

Sauve nos âmes, sainte Trinité.

Lecture;

Baruch 3.36:4.4

Galates 3.23-29

Luc 2;1-20

 Kondakion comme à Prime

 

3e heure: Sexte

Psaumes 71, 131, 90

Tropaire comme à prime

Stichère

Venez, fidèles, élevons nos âmes vers Dieu

Et contemplons depuis le ciel

sa divine descente vers nous

pour se manifester dans la ville de Bethléem

et purifiant notre esprit,

offrons par notre vie

au lieu de myrrhe nos vertus

préparant avec foi cette fête de Noël.

qui nous ouvre ses trésors spirituels

et chantons : Gloire à Dieu

dans la Trinité au plus haut des cieux

aux hommes sa bienveillance est apparue,

car il délivre le genre humain

de l'ancestrale malédiction

dans son amour pour les hommes.

 

 Lectures

Isaïe 7.10-16: 8.1-4,9;10

Hébreux: 1.10-14; 2.1-3

Matthieu; 2.1-12

Kondakion comme à prime

 

4e heure : None

Psaumes:

106, 110, 83

Tropaire comme à Prime

Stichère

Hérode fut frappé d'étonnement

à la vue des Mages et de leur foi

vaincu par la fureur, il se fit préciser

la date et le nombre d'années:

les mères furent privées de leurs enfants

dont la tendre jeunesse fut moissonnée cruellement

leurs mamelles en devinrent desséchées

et les sources de lait furent taries

Et ce fut un immense malheur.

Aussi, fidèles pieusement réunis,

Prosternons-nous devant la Naissance du Christ.

 

Stichère solennel

En ce jour naît de la Vierge

Celui qui tient en main l'entière création

Sur terre, il est enveloppé de langes,

celui qui par essence est l'insaisissable Dieu,

Dans une crèche il repose

celui qui affermit les cieux à l'aurore des temps

il est nourri à la mamelle

celui qui fit pleuvoir la manne de son peuple au désert:

il fait venir les Mages

le Fiancé de l'Eglise

il accepte leurs présents

le Fils de la Vierge.

Ô Christ, nous prosternons devant ta Nativité

Ô Christ, nous prosternons devant ta Nativité

Ô Christ, nous prosternons devant ta Nativité

Montre-nous ta divine Théophanie

Suivent les souhaits de longues années

 

Lectures

Isaïe 9.6-7

Hébreux ; 2.11-18

Matthieu ; 2.13-23

Kondakion comme à prime

 

 

4e heure les Typiques

Psaume 102, 145,

Béatitudes

Crédo

Notre Père

Kondakion comme à prime

Psaume 33

 

 


 

 

 Vigiles

   La vigile le 24 décembre commence par les vêpres 

Huit lectures de l'ancien testament

Genèse 1.1-13

Nombres 24.2-3, 5-9, 17-18

Michée 4.6-7; 5.1-13

Tropaire

Dans le secret de la grotte tu es né,

Mais le ciel t'annonça

à tout l'univers en employant

comme bouche, l'étoile, Seigneur

et il t'amena les Mages qui devant toi se prosternèrent avec foi

comme d'eux, Seigneur, aie pitié de nous.

Isaïe 11.1-10

Baruch 3.36-4.4

Daniel 2.31-36:44.45

Tropaire

Soleil de justice, tu t'es levé,

de la Vierge, ô Christ,

et c'est une étoile qui t'a montré

dans les limites de la grotte, toi l'Infini

elle guida les mages pour qu'ils puissent t'adorer

Avec eux nous te magnifions

Source de vie,

Gloire à toi

Isaïe 9.6-7

Isaïe 7.10-16; 8.1-4,9-10

un apôtre : Hébreux 1.1-14; 2.1-3

l'évangile de l'adoration des Bergers en saint Luc

 suivi de la liturgie de saint Basile

Le 25 décembre

Antienne 1

Seigneur, je te rends grâce de tout cœur

Dans le cercle des justes et l'assemblée

refrain : Par les prières de la Mère de Dieu, sauve-nous Seigneur

Grandes sont les œuvres du Seigneur,

elles sont dignes d'étude et d'amour

refrain : Par les prières de la Mère de Dieu, sauve-nous Seigneur

Faste et splendeur, son ouvrage

Sa justice demeure pour toujours.

refrain

Antienne 2

Bienheureux l'homme qui craint le Seigneur,

qui se plaît à ses préceptes

Refrain; Sauve-nous ô Fils de Dieu, toi qui es né d'une vierge, nous te chantons: alléluia

Opulence et bien-être en sa maison,

sa justice demeure à jamais

Refrain; Sauve-nous ô Fils de Dieu, toi qui es né d'une vierge, nous te chantons: alléluia

Il se lève en la ténèbre

lumière des cœurs droits;

Refrain; Sauve-nous ô Fils de Dieu, toi qui es né d'une vierge, nous te chantons: alléluia

Antienne 3

Oracle du Seigneur à mon maître

siège à ma droite

de tes ennemis je ferai l'escabeau de tes pieds

 Tropaire

Par ta nativité, ô Christ notre Dieu

 sur le monde s'est levée la lumière de la véritable science

A sa clarté les savants

qui adoraient les astres

d'un astre ont appris à t'adorer

Soleil de Justice

te découvrant comme l'orient 

venu d'en haut;

Seigneur, gloire à toi.  

 

à la liturgie du jour de Saint Jean Chrysostome est lu l'évangile de l'adoration des mages.

 

 Le 26 décembre

Synaxe en mémoire de la Mère de Dieu

 

 

 



22/12/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres