Livres liturgiques byzantins

Livres liturgiques

  • Evangéliaires
  • Epistolier
  • Typicon
  • Octoèque
  • Triode
  • Pentecostaire
  • Ménées
  • Synaxaire
  • Horologion
  • Psautier
  • Liturgicon
  • Euchologion

L'Evangéliaire

Ce livre contient les quatre évangélies soit déjà découpés en péricopes soit comme chez les slaves ne comportant les rféférences qu'à la fin de l'évangéliaire

 

 

Évangéliaire orthodoxe et catholique oriental

Origine

L'évangéliaire tire son origine de la synthèse de deux façons de lire les textes bibliques selon les traditions hiérosolymitaine et constantinopolitaine[1]. Dans la tradition hiérosolymitaine, le Grand Lectionnaire de l'Église de Jérusalem date de la première moitié du Ve siècle et est probablement le plus ancien des proto-évangéliaires[1].

Dans la tradition byzantine, il existe à l'origine deux types de lectionnaires, les courts ne contenant que les lectures pour les samedis et dimanches et les longs contenant les lectures pour tous les jours de la semaine[4]. Job Getcha estime que le long lectionnaire est une forme complétée du courts qui s'est fait à partir du IXe siècle suite à la réforme stoudite préconisant l'ordo palestinen plutôt que celui de la Grande-Église[5].

 

L'épistolier

Comprend les antiennes, le chant d'entrée, le tropaire du jour et de la fête, les prokimenon (chant avant l'épître) les alleluia, les péricopes tirées des épîtres et des actes des apôtres,n lesd chnats de communion.

 

Le typikon

comprend les règles de la prière liturgique

 

L'Octoèque

Le petit oktoèque  comprend les prières liturgiques des dimanches

Le grand oktoèque comprends les prières liturgiques des dimanches et des semaines. Suivant les 8 tons. Correspondant aux 8 modes de chants des prières byzantines, répartis sur une semaine. Soit un cycle de 8 semaines.

Le Triode

Comprend les prières et les offices liturgiques de la période de carême ainsi que celles du pré-carême (à partir du dimanche "du pharisien et du publicain") , il est appelé ainsi parce que la plupart des "canons" (hymnes aux matines) ne contient que trois odes.

Le Pentecostaire

comprend les offices qui se situent entre Pâques et la fête de Tous les Saints (dimanche après la Pentecôte)

Les Ménées

douze volumes contiennent les textes correspondants aux saints et aux fêtes à date fixe des mois de l'année.

Le Synaxaire

Est un résumé des fêtes du saint

L'Horologion

Un livre qui présente les textes des heures, prime, tierce, sexte, none, typiques, Vêpres et Matines

Le Psautier

Les 150 psaumes divisés en  cathismes

Le Liturgicon

Présente les différentes liturgies

L'Euchologue

Ou sacramentaire, livre contenant les textes pour la célébration  des sacrements et des para liturgies.

 

 



03/09/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres